Ferrari F12tdf

Une routière aux performances de voiture des course

Ferrari dévoile la F12tdf en hommage au tour de france automobile, la légendaire compétition d'endurance dominée par Ferrari dans les années 50 et 60, notamment avec la 250 GT Berlinetta de 1956 qui a remporté quatre éditions consécutives
Cette course récompensait les véhicules qui combinaient des performances maximales avec la maniabilité et la simplicité d'utilisation qui permettaient aux participants de concourir sur des centaines de kilomètres par jour sur des circuits et sur des routes tortueuses mais très rapides. Construite en seulement 799 exemplaires, la F12tdf est l'expression ultime du concept de voiture de route extrême, qui est aussi à l'aise sur route que sur piste.

Démarrer le moteur

Galerie Photo

DESIGN

Conçue par le Centre de design de Ferrari, la nouvelle F12tdf présente des formes imposantes et néanmoins sensuelles, résultat de l'implication continue de Ferrari pour mêler beauté sculpturale et exigences fonctionnelles.

Du point de vue de la conception, l'objectif était de créer une interaction sophistiquée entre les surfaces sculpturales de la F12berlinetta et un traitement plus graphique des nombreuses nouvelles caractéristiques aérodynamiques. Le témoignage le plus marquant de cette volonté est l'évolution du système Aerobridge, dont la conception a encore été améliorée grâce à l'utilisation de fibre de carbone pure. Avec un développement axé sur la technique, ce composant associé aux autres détails a permis de créer une approche esthétique cohérente pour l'ensemble de la voiture.

HABITACLE

La sportivité sans compromis de la voiture s'illustre par la même sensation de pureté dans l'habitacle délibérément spartiate. L'effet d'enveloppement qui entoure le conducteur est intensifié par l'utilisation de boîtiers en fibre de carbone pour les instruments et les capsules satellites. Les panneaux de porte ont été réduits à une coque unique en fibre de carbone, tandis que la boîte à gants a disparu pour être remplacée par un simple rembourrage au niveau des genoux.
L'alcantara a été choisi au lieu du traditionnel cuir pour le garnissage de l'habitacle, du tissu technique a été utilisé pour les sièges et de l'aluminium imprimé a remplacé les surtapis pour le plancher, dans le but une fois encore de gagner le moindre kilo.

TECHNOLOGIE

Le moteur est le V12 65° 6262 CC de la F12Berlinetta sur lequel les ingénieurs de Ferrari ont travaillé pour améliorer la puissance utile maximale et passer de 740 à 780 chevaux à 8 500 tr/min, permettant ainsi d'obtenir une puissance utile spécifique de 125 ch/l.
 
La combinaison de tous ces facteurs a permis d'atteindre des performances record : une accélération de 0 à 100 km/h en 2,9 secondes et de 0 à 200 km/h en 7,9 secondes, ainsi qu'une amélioration importante de l'accélération latérale. La F12tdf a réalisé un temps au tour à Fiorano de seulement 1 min 21 s.
 
Les distances d'arrêt incroyables ont été rendues possibles grâce à l'adoption des nouveaux étriers de frein monoblocs « Extreme Design » déjà utilisés sur le modèle LaFerrari. Grâce à ce système de dernière génération, la distance de freinage est de seulement 30,5 m lorsque la voiture passe de 100 à 0 km/h et de 121 m lorsqu'elle passe de 200 à 0 km/h.

Spécifications techniques

TECHNIQUES
Type V12
Boite de vitesse
Boite de vitesse F1 à double embrayage à 7 vitesses
Performances
Vitesse max > 340 km/h
Couple max 705 Nm @ 6250 tr/min
Puissance Max 574 kW (780 CV) @ 8500 tr/min
0-100km/h 2,9 sec
Rapport poids/puissance
Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×